Pastorale de la Santé et des aînés

Pourquoi une pastorale de la santé et des aînés?

Parce qu’au diocèse d’Amos nous croyons qu’il est important d’offrir, aux diverses communautés chrétiennes diocésaines, des outils pertinents qui les aideront à bien prendre soin des aînés et des malades de leur milieu.

Dans la foulée de la Joie de l’évangile présentée par notre Saint Père le Pape François, et de son envoi en mission « tous ensemble », notre diocèse désire manifester sa préoccupation envers chaque diocésain et diocésaine. Il désire manifester son attention spéciale, envers les personnes aînées et les personnes malades. Elles sont les plus vulnérables de notre société et ont bien besoin d’être entendues et accompagnées. En revanche, notre société a bien besoin de ces personnes fragilisées pour se définir et s‘orienter vers un monde plus humain. C’est à la lumière de leur sagesse, et de leur résilience acquise au fil de leurs expériences de vie, que cela peut se faire.

En novembre 2017, Mgr Gilles Lemay m’a confié la responsabilité de ce dossier. Au début, j’ai commencé à écrire des articles dans le Bulletin d’informations du diocèse. Ce sont les histoires de La Petite Chaumière, sous le titre Tant qu'y a de la vie, y a de l'espoir. Ces histoires sont inspirées de faits vécus en maison de soins palliatifs, où j’ai travaillé pendant 3 ans comme infirmière. Elles nous présentent des personnes attachantes qui vivent des moments difficiles en fin de vie ainsi que leurs familles éprouvées, qui se posent bien des questions. On y découvre tous les moyens qui sont à la disposition de l’équipe soignante pour soulager les malades et accompagner les familles. Cette partie de la vie, qui est si importante, mérite d’être vécue le mieux possible. Vous trouverez ces histoires sur la page d’accueil en cliquant sur l’image ayant pour titre : Soins Palliatifs - La Petite Chaumière.

En plus, il y a 2 projets qui sont offerts aux communautés afin de les aider dans cette mission de bienveillance envers les personnes fragilisées.


Premièrement, le projet Protégeons la vie jusqu'au bout : Il se présente sous la forme d’un jeu de cartes.  Ces cartes portent des questions et des réponses, qui ont pour but d’informer les participants au sujet des soins palliatifs et de l’importance de la fin de vie.

Deuxièmement, le projet S’entraider, c’est naturel : Il vise à informer et à former des personnes dans l’accompagnement des malades ou des personnes seules.

Si vous êtes intéressés à participer à un de ces 2 projets, ou si vous désirez en savoir plus, communiquez avec moi.




Micheline Pepin, intervenante

Bureau : 819-732-6515 poste 215 (mardi, mercredi)
Courriel : micheline_pepin@htomail.com



Jeu : Protégeons la vie jusqu'au bout.